Dépasse-toi

Intégrer une nouvelle habitude, c’est possible!

On a tous, un jour ou l’autre, envie de changement. On veut être plus en santé, passer du temps en famille, devenir une meilleure personne, être plus organisé. Pourtant, même si la volonté est là, et bien qu’on parvienne la plupart du temps à initier le changement, il est difficile de le faire durer dans le temps. Au bout de deux semaines, on revient souvent à nos anciennes habitudes! Dans cette entrevue, Guylaine Girard, entraineur et préparateur mental nous dévoile ses conseils pour passer à l’action et intégrer de manière durable un changement d’habitude dans notre vie.

 

: Allons droit au but. Pourquoi est-il si difficile de réussir un changement d’habitude de façon durable?

 

Guylaine : Faire un changement demande de l’énergie et l’être humain obéit à la loi du moindre effort. Il économise son énergie, le but étant d’en dépenser le moins possible pour obtenir le plus grand bien-être et la plus grande satisfaction. Si, consciemment ou non, chaque fois que tu dois faire un choix, tu considères que l’effort est trop grand par rapport aux avantages reçus, alors tu n’agiras pas ou tu abandonneras rapidement.

Si tu n’es pas absolument convaincu que ton changement d’habitude t’apportera des avantages extraordinaires, plus de joie et une meilleure qualité de vie, ou si les avantages demeurent un peu flous dans ton esprit, alors il te manquera la motivation pour agir à long terme.

Les jours difficiles tu te diras… est-ce que c’est si important? Est-ce que ça vaut vraiment la peine? Si tu n’as pas les réponses à ces questions, tu reviendras à tes anciennes habitudes.

 

D : Qu’est-ce qui fait qu’on revient sans cesse avec ce désir de vouloir changer certaines de nos habitudes sans nécessairement y parvenir?

 

Guylaine : Un changement d’habitude est un moyen et non une fin. Il te permet d’accéder à un état plus positif, comme augmenter ton sentiment de confiance, réduire ton stress, passer plus de temps en famille, te faire plaisir.

Parce qu’on veut voir le changement rapidement, on veut souvent sauter les étapes. Ce qui fait qu’on s’en demande un peu trop, et on abandonne rapidement car on perd l’équilibre. Pour changer une habitude, on a besoin d’une bonne dose de patience et de se libérer des croyances limitantes qui nous poussent à exiger trop, trop vite.

Selon les conclusions d’une étude publiée dans l’European Journal of Social Psychology, il faudrait en moyenne plus de deux mois pour adopter un nouveau comportement, et cela peut aller jusqu’à huit mois, dépendamment de l’habitude choisie. Pourquoi?

Parce que tu dois prendre le temps de tester et d’adapter tes stratégies pour qu’elles s’intègrent de manière harmonieuse dans ta vie.

 

D : Comment peut-on faire alors pour parvenir à changer l’une de nos habitudes et ne pas sauter d’étapes?

 

Guylaine : Progresser en mini-étapes te permet de cumuler des réussites et de bâtir ta confiance pour la prochaine étape. Cela augmente ta motivation et ton désir de continuer. Lorsque l’étape que tu t’es donnée te demande une grande volonté, une réorganisation complète de ton horaire et beaucoup d’énergie, il est possible que tu renonces souvent. Dans ton cerveau, cela s’enregistre comme un échec et tu te sens chaque fois un peu plus abattu. Avec des petites étapes, tu produis l’effet inverse.

Chaque fois que tu rencontres un obstacle, établis une stratégie pour le surmonter. Rappelle-toi qu’une habitude est un moyen et qu’il existe de nombreux moyens différents pour atteindre un même but.

 

: Aurais-tu des exemples d’obstacles et de stratégies que nous pouvons mettre en place pour arriver à les surmonter et atteindre notre objectif?

 

Guylaine : Quand tu veux changer une habitude, de nombreux obstacles peuvent surgir devant toi : une surcharge de travail au bureau, une blessure ou une maladie, une déprime passagère, la peur de déplaire ou de déranger et autres.

Dans la liste de tes solutions qui deviennent tes stratégies, en voici quelques-unes que je te propose :

La récompense. Pense à une récompense qui te ferait vraiment plaisir et accorde-toi cette récompense après avoir fait ton action.

L’engagement. Engage-toi envers quelqu’un, fais connaître aux gens tes intentions, et tu recevras ainsi plus de support.

Le tableau de visualisation. Fais-toi un tableau de visualisation et ajoutes-y des photos, des mots et des images qui représentent ton but : une image de ton sport, la plage, les montagnes, tes enfants et autres. Affiche-le bien en vue pour le regarder tous les jours.

Le compromis. Tu n’as pas à être parfait. Un petit pas, un pas de géant, un pas de côté, l’important c’est d’agir. Si aujourd’hui n’est pas un bon jour, fais un compromis avec toi-même, mais agis quand même! Accompagne ta pizza d’un légume vert, fais 30 redressements assis au lieu de t’entraîner pendant une heure, dis oui à ton patron même si tu veux dire non, mais explique-lui ton point de vue. Si tu veux courir, mais que tu as mal au dos, remplace la course par une marche rapide. L’important c’est de t’entraîner à adopter ta nouvelle attitude, quelle que soit l’action. Plus tu t’entraînes, plus tu découvres ce qui fonctionne pour toi.

L’affirmation. Écris une affirmation qui t’inspire à avancer vers ton but et affiche-la sur ton miroir, au mur, dans l’auto ou ailleurs. Répète-la de trois à cinq fois par jour à haute voix, et ressens la joie, la satisfaction, le bien-être que tu veux atteindre.

 

D : En conclusion Guylaine, qu’est-ce que tu aimerais que les gens retiennent pour cesser d’avoir seulement un désir de changement et passer à l’action?

 

Guylaine :  Pour adopter un changement d’habitude, on doit d’abord accepter qu’il va y avoir des hauts et des bas et qu’une phase d’apprentissage soit nécessaire. On veut cesser de se juger constamment face au changement que l’on veut initier. L’important est de garder les yeux rivés sur l’objectif et de faire un pas chaque jour, si petit soit-il.

Et par-dessus tout, tout au long de cette aventure, sois bienveillant et respectueux envers toi-même. Lorsque tu en as besoin, choisis de prendre une pause, de dire non et de respecter tes limites. Puis reprends la route le jour suivant. Accepte que tout ne sera pas parfait, tout en faisant preuve d’une grande détermination et de persévérance.

Bon changement!

 

Merci Guylaine pour ces nombreux trucs et conseils pour réussir notre changement d’habitude, quel qu’il soit. Cela peut sembler facile à réaliser, mais ce que je retiens est qu’il est important d’essayer en faisant un petit pas à la fois.

Pour lire le témoignage de Guylaine dans lequel elle nous partage comment elle a réussi à changer ses habitudes et sa relation avec le sport après avoir fait une commotion cérébrale, suis-nous!

 

Reçois des primeurs et un résumé de nos actualités en t’inscrivant à notre infolettre juste en bas.

Pour plus de trucs et de conseils, je t’invite à me suivre sur Facebook et LinkedIn. Tu peux aussi t’abonner à notre nouvelle chaîne YouTube.

 

À bientôt!


Auteure : Andréanne Leduc, CPA, CA 

Engagée à promouvoir des opportunités de développement personnel et professionnel

Article composé à partir du texte original rédigé par Guylaine Girard.


ARTICLES LIÉS

Une décision qui changea ma vie… et ma carrière

E-book : Comptable qui n’aime pas la comptabilité


AVIS D’EXPERTS ET RESSOURCES

Saisir les opportunités en temps de crise

Se faire confiance pour réaliser nos projets

De saines habitudes alimentaires pour performer