Dépasse-toi

De saines habitudes alimentaires pour performer

Nos vies s’accélèrent et le temps nous manque parfois pour bien manger. Pourtant, lorsque nous ne faisons pas attention à notre alimentation, des effets néfastes sur notre corps s’en font rapidement ressentir. Alors que nous savons tous que notre priorité devrait être de bien s’alimenter, pourquoi est-ce si difficile de maintenir de saines habitudes alimentaires? Comment peut-on modifier nos habitudes alimentaires pour mieux performer? Voici des questions que nous avons adressées à Karine Paiement, diététiste-nutritionniste pour obtenir ses conseils.

 

D : Quel est le lien entre nos habitudes alimentaires et notre performance?

 

Karine : Pour être efficace au quotidien, il faut donner à son corps l’énergie dont il a besoin. Lorsqu’on a un emploi, une famille, une vie sociale et tout ce qui vient avec, il arrive que la planification des repas soit reléguée au second plan puisqu’il y a d’autres éléments non négociables à notre horaire.

Les mandats qui arrivent à échéances, les réunions d’équipe, la gestion de l’horaire familial entre tout ça: plusieurs vont manger sur le pouce, en déplacement ou en travaillant et certains vont jusqu’à oublier de prendre un repas, parce qu’ils sont tellement absorbés par leur travail qu’ils n’ont pas vu le temps passer.

Le fait de sauter des repas est parfois banalisé par un objectif de perte de poids sous-jacent. J’entends trop souvent certaines phrases comme :

« Ah ce n’est pas grave, ça fait ça de moins de calories dans ma journée. » ou

« Ça compense pour le 5 à 7 d’hier où je me suis laissé un peu aller. » 

Pourtant, je ne vous apprendrai probablement rien en vous disant que l’on est fait de ce que l’on mange. Alors c’est un peu contre-intuitif de vouloir être performant au travail sans prendre le temps de bien s’alimenter. C’est comme vouloir prendre le volant d’une voiture de sport ultra performante, mais de ne pas prendre le temps de remplir son réservoir d’essence.

 

D : Quels sont les incidences des régimes alimentaires ou toutes autres pratiques de perte de poids sur notre performance?

 

Karine : L’objectif en soi n’est pas problématique, mais les méthodes pour y arriver, elles, peuvent l’être.

En voulant perdre du poids trop rapidement, les personnes qui adoptent un régime restrictif risquent plutôt de nuire à la qualité de leurs entraînements et à leur énergie au quotidien. Il ne faut donc pas avoir peur de manger plusieurs portions et des collations durant la journée. En période d’entraînement, il est même recommandé d’augmenter les portions et les collations.

Si on craint de prendre du poids et que l’on contrôle nos apports en se privant, le développement des aptitudes physiques est moins efficace et peut même mener au surentraînement.

C’est la même chose au travail : si vous ne fournissez pas à votre corps l’énergie nécessaire, vos performances cognitives seront moins efficaces et vous pourrez vous épuiser plus facilement.

De plus, des restrictions alimentaires amènent souvent des compulsions alimentaires qui annuleront les efforts déployés.

 

D : Comment peut-on viser une perte de poids ou un changement d’habitudes alimentaires sans nuire à notre performance?

 

Karine : Les troubles alimentaires sont assez présents dans le monde du sport et l’image corporelle est mise de l’avant dans le monde des affaires. Il faut donc viser un objectif réaliste et s’assurer de le faire pour les bonnes raisons. Lorsqu’on souhaite améliorer sa composition corporelle, il est important d’être à l’écoute de son corps pour éviter de tomber dans une alimentation trop restrictive.

Pour mesurer sa progression, il vaut mieux ne pas se peser régulièrement pour éviter d’en faire une obsession. De meilleurs indicateurs seraient plutôt l’amélioration de nos performances à l’entraînement, au travail et à comment on se sent dans nos vêtements.

Le chiffre sur la balance ne traduit ni la performance sportive ni les compétences!

Pour atteindre nos objectifs, il faut établir des stratégies visant une amélioration de l’ensemble des habitudes de vie. Se sous-alimenter n’est pas une pratique optimale, que l’on soit sportif ou non. Au contraire, offrir au corps ce dont il a besoin est crucial pour être efficace, afin de réaliser nos tâches et nos responsabilités au quotidien.

Ainsi, il peut s’avérer néfaste de viser une perte de poids à tout prix ou modifier ses habitudes alimentaires en négligeant les besoins énergétiques de notre corps, particulièrement lors de compétitions ou de mandats importants!

Vous avez besoin d’être à votre meilleur pour performer dans votre sport et pour le développement de votre carrière, c’est pourquoi vous devez développer des stratégies pour prendre le temps de fournir à votre corps l’énergie dont il a besoin.

 

D : Quelle serait ta recommandation pour une personne qui souhaite passer à l’action en modifiant ses habitudes alimentaires?

 

Karine : La théorie est plutôt simple à comprendre. Le défi réside plutôt dans sa mise en pratique!

Que l’objectif soit d’avoir plus d’énergie au quotidien, de relever un défi sportif ou encore d’améliorer sa composition corporelle, il vaut mieux adopter une approche de changement d’habitudes de vie à long terme qui respecte sa réalité.

En voulant changer trop rapidement, on risque de ne pas maintenir ces changements et, dans un contexte de stress ou de surcharge de travail, les vieilles habitudes reviendront beaucoup plus facilement.

Mon conseil est d’y aller un objectif à la fois et de cibler les changements qui, selon vous, auront le plus d’impact sur la qualité de votre alimentation. Si les changements que vous désirez mettre en place vous semblent trop restrictifs et que vous ne vous voyez pas les maintenir à long terme, il vaudrait la peine de réviser vos objectifs ou d’adopter une autre stratégie pour les atteindre.

Enfin, gardez en tête que le plaisir est un élément-clé pour maintenir de bonnes habitudes de vie à long terme.

Je vous souhaite alors autant de plaisir à développer des stratégies pour améliorer votre alimentation que vous en avez à planifier vos entraînements et votre développement de carrière!

 

Merci Karine pour tes précieux conseils. Tu nous rappelles que prendre soin de notre alimentation est ce qui a de plus important pour notre esprit et notre corps, sans oublier les incidences sur notre performance au quotidien.

PSST : Reçois des primeurs, incluant des codes promo sur mes produits et services et un résumé mensuel de mes nouvelles publications, en t’inscrivant à mon infolettre juste en bas.

Pour plus de trucs et de conseils, je t’invite à consulter le résumé de mes services et à me suivre sur Facebook et LinkedIn. Tu peux aussi t’abonner à ma nouvelle chaîne YouTube.

 

À bientôt!


Auteure : Andréanne Leduc, CPA, CA

Engagée à promouvoir des opportunités de développement personnel et professionnel

Article composé à partir du texte original composé par Karine Paiement


ARTICLE LIÉ

Courir cinq kilomètres…. ouin pis!?


AVIS D’EXPERTS ET RESSOURCES

Intégrer une nouvelle habitude, c’est possible!

Comment maintenir de saines habitudes de vie