Dépasse-toi

Performance : pour passer à l’action

Psychologue passionné par la performance sportive et les apprentissages, Dr Jean-Michel Pelletier nous explique que la performance va bien au-delà du monde sportif puisque l’environnement dans lequel nous vivons est en grande partie responsable de notre performance. Il nous partage plusieurs de ses conseils pour nous dépasser et réaliser nos projets de vie personnelle et professionnelle.

 

D : Pourquoi la peur nous freine et nous empêche, souvent, de passer à l’action ?

 

Jean-Michel : Tout d’abord, il s’agit d’une question de valeurs et de priorités. La prise de décisions doit être basée sur nos valeurs personnelles. Le problème se présente lorsque nos décisions sont influencées par la société ou la pression parentale par exemple. Il faut plutôt identifier ce qui est sacré pour nous et pas seulement ce qui est important. Par exemple, on entend souvent que la famille est importante mais ce doit être plus précis que ça. La précision sera très personnelle à chacun d’entre nous.

Apprendre à se connaître, ce n’est pas facile. Il est tout aussi important de tenir compte du contexte puisque nos valeurs changent en fonction de nos étapes de vie. En identifiant et contextualisant clairement nos valeurs selon notre étape de vie actuelle, la prise de décision sera beaucoup plus fluide. Ainsi, notre performance augmentera puisque la peur disparaîtra et ne sera plus un frein à la réalisation de nos projets de vie.

 

D : Dans un même ordre d’idée, en lien avec mon déménagement à Toronto il y a quelques années, qu’est-ce qui explique que je me sois empêché, aussi longtemps ‘pendant quinze ans’, pour vivre cette expérience?

 

Jean-Michel : Si tu analyses les éléments qui t’ont freinés pendant des années avant de réaliser ton projet, chacun de ces éléments représente probablement l’une de tes valeurs ou la touche au point que tu aies pris la décision de retarder ton projet.

Ta situation me fait beaucoup penser à l’exemple dans laquelle une personne aimerait s’installer en Europe mais dont le conjoint souhaite terminer ses études dans sa région avant de déménager. En contextualisant ses valeurs, la personne pourrait décider de quitter son conjoint ou de demeurer avec lui. Si la décision est de choisir son couple, le projet n’est pas nécessairement mis de côté. Il est seulement retardé. À ce moment, il devient intéressant de se concentrer à la planification du projet, ce qui réduira également les incertitudes liées à ce déménagement.

Beaucoup d’études démontrent que la préparation d’un projet est plaisante et même aussi enrichissante que la réalisation du projet en lui-même. Malheureusement, nous avons souvent tendance à définir nos apprentissages seulement à partir du résultat final de notre projet alors qu’en considérant l’ensemble de sa planification, c’est davantage satisfaisant.

 

D : Qu’est-ce que nous pouvons faire pour réduire notre déception lorsqu’un de nos projets de vie personnelle ou professionnelle ne se réalise pas comme prévu ?

 

Jean-Michel : La gestion des attentes est fondamentale pour répondre à ta question. Toute personne doit d’abord se fixer des attentes le plus réalistes possible. Pour y arriver, le projet doit être clair et bien défini, c’est-à-dire SMART, soit Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels.

De plus, le projet ne doit pas servir à éviter ou fuir une situation. Dans le cas d’un projet flou ou servant d’évitement, le risque que nous vivions des déceptions est beaucoup plus élevé. Ceci est, entre autre, à cause de nos attentes qui sont plus élevées que la réalité. En prévoyant qu’il peut y avoir des problèmes ou des imprévus, nos attentes sont réduites et nos déceptions potentielles aussi.

Retarder son projet est mieux que de le précipiter lorsque les motifs de sa réalisation ne sont pas clairement identifiés.

 

D : Donc, selon toi, il est important de bien définir nos objectifs avant de réaliser un projet ?

 

Jean-Michel : Oui, nos objectifs doivent être SMART pour limiter nos déceptions face à des imprévus mais ce n’est pas tout. Il est aussi important de développer nos talents. Ils représentent notre protection puisqu’il n’y personne qui peut nous les enlever. C’est notre sécurité.

Pour mieux gérer nos attentes et réduire les risques de déceptions, il est important de bien nous préparer en utilisant nos talents. En les identifiant, notre confiance et notre performance seront augmentées. Ce qui réduira également nos inquiétudes. La réalisation de nos projets pourra ainsi se faire avec plaisir.

 

Merci Jean-Michel pour ton partage enrichissant. C’est motivant de savoir que nous pouvons réaliser nos projets de vie avec plaisir lorsqu’on prend conscience de tous ces éléments de confiance et performance.

 

PSST : Reçois des primeurs, incluant des codes promo sur mes produits et services et un résumé mensuel de mes nouvelles publications, en t’inscrivant à mon infolettre juste en bas.

Pour plus de trucs et de conseils, je t’invite à consulter le résumé de mes services et à me suivre sur Facebook et LinkedIn. Tu peux aussi t’abonner à ma nouvelle chaîne YouTube.

 

À bientôt!

Logo du site Signé D


Auteure : Andréanne Leduc, CPA, CA

Engagée à promouvoir des opportunités de développement personnel et professionnel.

Article composé à partir d’une entrevue effectuée avec Dr Jean-Michel Pelletier.


ARTICLES LIÉS

E-book : Déménager à Toronto, quelle aventure!!

Débuter un doctorat avec une vie bien remplie

Déterminée à tracer son propre chemin