Développement de carrière

Un voyage à la découverte de soi

Geneviève Nadeau est nutritionniste et a œuvré dans les médias un bon nombre d’années. En la voyant performer, sur des plateaux de tournage, elle y était toujours des plus rayonnantes. Impossible de se douter qu’au même moment, elle était plutôt en période de grands questionnements sur sa carrière. Découvre dans cet article, son histoire touchante de femme qui prend la décision de partir à la découverte de soi-même et de qui elle est.

 

L’enfant avant la carrière

Mon projet était d’abord celui d’une femme qui s’est découverte à travers de multiples expériences de travail au fil du temps. Plus jeune, j’aimais beaucoup faire des spectacles de danse, de chants et de théâtre. J’avais un réel talent et une aisance remarquable lorsqu’il venait le temps de faire une prestation devant public.

Comme enfant unique chérie par sa famille et même mise sur un piédestal, j’ai toujours été au centre de l’attention. Il n’était pas rare que le bonheur et le plaisir ressenti par mes parents lors d’activités familiales dépendaient exclusivement de moi. Très tôt dans ma vie, je me suis donc mis cette énorme pression d’être toujours la plus drôle, la plus gentille, la plus belle, la plus divertissante et la plus sympathique. J’ai toujours eu l’impression que ma vie tournait autour de l’image que je projetais, comme si je me retrouvais sur une scène à faire un spectacle.

 

Mes débuts dans les médias

C’est donc ce trait de personnalité, combiné à une obsession envers la nourriture, qui m’a donné envie de devenir nutritionniste dans les médias. En terminant mon baccalauréat en nutrition, je n’avais qu’un seul objectif en tête : être reconnue. Aujourd’hui, je réalise qu’il s’agissait d’un besoin malsain d’être admiré des autres parce que je n’avais pas encore réussi à m’aimer moi-même.

J’ai donc navigué dans le monde des médias quelques années pour me rendre compte que cette présence médiatique nourrissait mon besoin d’attention et mon désir de perfection. Ce sentiment m’a même amené, parfois, à ne pas me sentir moi-même parce que je savais le genre d’image que je devais projeter pour réussir et être aimée.

 

Mes réflexions, mes éléments déclencheurs

Un jour, j’ai été invité à me joindre à une équipe dans une entreprise pour développer un projet comme consultante. Être avec des gens, planifier des projets, gérer des échéanciers, discuter avec des fournisseurs… wow! C’était ma première expérience en tant que gestionnaire et j’y ai découvert, à travers ce projet, que j’avais une facilité naturelle à gérer des projets. Cette expérience fut une première grande révélation sur mes compétences. J’étais capable d’avoir des responsabilités de gestionnaire. Je sentais que cette nouvelle expérience allait m’apprendre beaucoup sur moi-même.

Durant cette expérience d’environ cinq ans, j’ai grandi comme jamais personnellement et professionnellement. Je n’avais jamais autant appris sur moi-même dans mes expériences passées. C’était donc ça faire la découverte de soi! C’est important de prendre le temps de se connaître pour ensuite, avoir tous les moyens nécessaires pour mieux avancer. Je n’ai pas fini d’apprendre sur mon vrai moi. Celui qui est là, caché sous une montagne d’images et de bien paraître.

En 2018, j’ai donné naissance à ma première fille, l’élément déclencheur de plusieurs réflexions qui s’en sont suivies. Je me questionnais sur la conciliation travail-famille pour offrir à mon enfant l’éducation des valeurs qui me tiennent à cœur. Comment pouvais-je être une mère et une entrepreneure épanouie? Je voulais trouver le bon chemin pour donner un bel exemple à ma fille.

 

Mon plus grand défi… l’anxiété

Quotidiennement, mon plus grand défi est l’anxiété que je vis face à ce que je projette et à mes performances. L’environnement dans lequel j’ai grandi m’a freiné sur l’apprentissage de ma vraie personnalité puisque je devais toujours être à mon meilleur pour être admirée. Chacune des petites actions prises m’amène toujours une arrière-pensée du genre : « Si je prends cette décision, que vont penser mes collègues?  Si je m’affirme, est-ce que les autres vont m’aimer quand même? ».

Dans ma quête de découvrir la femme professionnelle que je suis vraiment, il y a toujours cette petite voix qui se questionne sur la réaction des autres et qui me cause une bonne dose d’anxiété tous les jours. En étant consciente de mon défi, j’espère pouvoir éviter l’épuisement professionnel, ce que plusieurs atteindront avant de réaliser tous les effets néfastes de leur situation professionnelle.

Le meilleur moyen de s’en sortir est d’en parler ouvertement pour faire tomber les tabous, de briser le silence pour que les gens dans la même situation que moi se sentent moins seule. Lorsqu’on sait qu’on n’est pas seul à vivre ces défis, on accepte mieux de le vivre quotidiennement.

 

M’accorder le droit de changer

Le fait de changer de carrière a parfois été difficile à vivre, mais je devais me donner le droit de changer. Après quelques années, je réalise que ce droit de changer me donne un sentiment de liberté incroyable. Je suis moi-même et je vais pouvoir m’adapter tout en étant moi-même dans l’avenir.

Me découvrir et tenter de trouver mon « X » est mon projet. Il évolue constamment et malgré qui m’amène à me dépasser, j’ai aussi envie de prendre une pause. Cette pause de mes questionnements est essentielle pour m’accorder le temps d’être maman. Comme nouvelle maman, j’ai le désir profond d’inculquer de saines valeurs à ma fille. C’est en étant aussi en pleine conscience, fière de mon parcours et des défis surmontés que je lui transmettrai ces valeurs de persévérance. Je prends donc quelques heures pour être moi-même bénévole auprès d’autre maman pour les aider tout en me faisant du bien à moi aussi.

 

Pour partir à la découverte de soi

Finalement, ce qui importe c’est de croire en notre instinct et de s’écouter. Lorsque notre petite voix intérieure nous dit de foncer malgré la situation inconfortable ou illogique, c’est qu’il faut foncer. Parfois, il faut prendre des risques et se jeter dans le vide pour vivre des expériences qui nous seront bénéfiques pour notre évolution personnelle et professionnelle. La peur cristallise notre évolution. Il faut savoir la mettre de côté pour réussir à grandir et à évoluer.

 

Merci Geneviève pour ton partage touchant de femme vivant de nombreux questionnements par rapport à sa carrière. Ton témoignage en aidera plusieurs à se sentir moins seule dans cette situation. Bravo pour ta persévérance malgré les défis rencontrés et toujours présents. Te choisir et décider quel chemin tu suivras pour l’avenir est certainement le plus beau cadeau que tu puisses te faire. Je te souhaite une superbe continuité!

 

Ouf, je lis ton texte et je suis très, très émue! Merci Andréanne! Ça ne pourrait pas être plus parfait! J’ai l’impression que tu as su traduire l’ensemble de ma vie dans un texte succinct. Tout y est. Je suis merveilleusement comblée que tu m’aies proposée de faire ceci. Je t’en suis extrêmement reconnaissante!

 

PSST : Reçois des primeurs, incluant des codes promo sur mes produits et services et un résumé mensuel de mes nouvelles publications, en t’inscrivant à mon infolettre juste en bas.

Pour plus de trucs et de conseils, je t’invite à consulter le résumé de mes services et à me suivre sur Facebook et LinkedIn. Tu peux aussi t’abonner à ma nouvelle chaîne YouTube.

 

À bientôt!


Auteure : Andréanne Leduc, CPA, CA

Engagée à promouvoir des opportunités de développement personnel et professionnel.

Article composé à partir des réponses à un questionnaire de Geneviève Nadeau.


ARTICLES LIÉS

À la recherche de l’emploi de rêve

E-book | Comptable qui n’aime pas la comptabilité 

Ma carrière, de finance à ressources humaines


AVIS D’EXPERTS ET RESSOURCES

La prise de décisions commence par les émotions

Se faire confiance pour réaliser nos projets

Vaincre mes barrières pour réaliser mon projet