• Dites-moi que ce n’est pas possible pour voir

    D’Haïti au Québec, d’athlète à entrepreneur, Bruny Surin nous prouve qu’il est possible de se surpasser peu importe la situation. Lorsque 99% des gens lui disaient qu’il ne pourrait être meilleur que son idole, Carl Lewis, il a redoublé ses entraînements et ses efforts. Avec beaucoup de persévérance, il a réussi à atteindre son objectif. Une course de 100 mètres en un temps record lui a permis de devenir le deuxième homme plus rapide à courir cette distance. Bruny Surin a ainsi fait la preuve que lorsqu’on y croit vraiment, c’est possible. Voici l’histoire de son parcours en tant qu’athlète. 

  • Défis sportifs à l’école : plaisir ou stress?

    Défis sportifs à l'école - jeu de la corde à tirer

    Comme plusieurs, très tôt dans ma vie, j’ai participé à de nombreux défis sportifs. Lors des récréations et des cours d’éducation physique à l’école, j’ai rapidement été confronté à la notion de compétition. Ces expériences qui devaient simplement être amusantes se transformaient parfois en des moments terrifiants. J’aurais bien aimé, à cet âge, comprendre que ces situations allaient être très enrichissantes pour mon développement personnel.

  • Trouver sa voie grâce au ski alpin

    Descente en ski - Championnat canadien - Andréanne Savard

    Petite fille de Laval, dont les parents se passionnent pour le ski alpin, c’est à deux ans qu’Andréanne Savard enfile des skis pour la toute première fois. Au sein d’une équipe élite, elle se rend au championnat canadien où tous la voient comme le meilleur espoir pour devenir la prochaine championne… mais la situation tourne autrement. Elle nous raconte son histoire, les décisions qu’elle a dû prendre, les défis rencontrés et les apprentissages qu’elle tire de cette grande expérience de vie.

  • Courir cinq kilomètres… ouin pis!?

    Un jour, mon mari me dit : « Viens courir avec moi! Si j’ai été capable, tu l’es aussi ». En fait, il venait de courir son premier demi-marathon, après à peine quelques mois d’entraînement et surtout 40 livres en moins. Il me lança le défi de lui prouver que j’étais en bonne forme physique. Je venais d’accoucher de notre deuxième fille quelques semaines auparavant. Malgré ma fatigue, j’ai accepté. Je ne me doutais pas qu’un petit cinq kilomètres allait devenir tout un défi.